Val de Drôme en Biovallée

Jean Jouzel, un prix Nobel en Biovallée - 15 juin 2017

« Il faut absolument agir sur le climat d’ici 2030 ! »

Jean Jouzel, célèbre climatologue, auteur de nombreux livres, ancien vice-président du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), prix Nobel de la Paix 2007, est intervenu lors d’une conférence à Biovallée - Le Campus « Comment peut-on agir sur le climat au niveau d’un territoire ? ». Cette première édition des Entretiens de Biovallée est organisée par l’association Biovallée en partenariat avec la SMASH (Société de Mathématiques Appliquées et de Sciences Humaines), l’Amphithéâtre comble témoignait de l’intérêt du public.

Jean Jouzel a d’abord présenté le travail du GIEC, né en 1988, suite à la prise de conscience internationale du rôle potentiel de l’activité humaine sur le climat. Il a ensuite traité plus en détail de ses propres travaux, particulièrement l’étude des glaces polaires et la démonstration du lien entre la composition de l’atmosphère, les gaz à effet de serre et le climat. Il a rappelé au public que l’effet de serre est un phénomène naturel et bénéfique pour l’Homme ; ce sont cependant les chiffres et les prévisions établies par les scientifiques qui alarment puisque si nous ne faisons rien nous constaterons un réchauffement climatique de 4 à 5° d’ici 2100. « C’est énorme ! C’est quasiment équivalent à ce qu’a connu la planète depuis le maximum glaciaire, sauf que là c’est 50 à 100 fois plus rapide ! » déclarait-il. Cette intervention était complétée avec Meriem Hamdi-Cherif et Christophe Cassen du CIRED (Centre International de Recherche sur l'Environnement et le Développement) sur les négociations climat de Rio à Paris (1992/2017).

Dans le public, de nombreuses questions, par exemple : « Que répondre aux climato sceptiques ? » à laquelle Jean Jouzel répondait « Beaucoup d’entre eux ne doutent plus que le réchauffement climatique est une réalité. Le débat porte à présent sur l’influence de l’Homme. Le scepticisme est légitime. Il est normal que les gens s’interrogent ». Les prévisions scientifiques faites dans les années 1970 se sont réalisées et c’est un scénario catastrophe que nous offrent les scientifiques pour la fin du siècle. Il conclut en soulignant que la volonté scientifique est d’informer et d’offrir des éléments aux décideurs politiques pour prendre des décisions. « Si on arrive à limiter le réchauffement climatique à 2°, on pourra s’adapter… ».

Téléchargements

Jean Jouzel - juin 2017
Jean Jouzel - juin 2017
Télécharger (PDF 3,42 Mo)
Les négociations climat de Rio à Paris
Les négociations climat de Rio à Paris
Télécharger (PDF 1,74 Mo)