Val de Drôme en Biovallée

« Les Controverses du Campus » Jeudi 4 mai 2017: « Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous »

Beau succès pour Biovallée - Le Campus. Une fois encore, l’Amphithéâtre était largement occupé pour accueillir Philippe Frémeaux d’Alternatives Economiques et Kate Pickett, co-auteure de «Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous», paru aux éditions Les Petits Matins.

Espérance de vie, qualité de l’éducation, troubles sociaux, sentiment d’appartenance et de confiance en ses concitoyens ou sentiment de méfiance et de rejet, etc. Tous les chiffres vont dans le même sens : l’inégalité des revenus nuit de manière flagrante au bien-être de tous.
Plus qu’à n’importe quel autre indicateur, c’est à l’écart variable des revenus que l’on doit attribuer le score de chacun des pays sur l’échelle des performances.

Sur presque tous les points étudiés, le Japon, la Norvège et souvent la France et le Canada font mieux que les États-Unis, l’Angleterre ou le Portugal (où les écarts de revenus sont plus importants).

Après l’exposé de Kate Pickett, illustré de nombreuses analyses et statistiques, un large temps de questions/réponses avec le public a eu lieu, prouvant l’intérêt et toute la nouvelle matière à penser que la venue de l’épidémiologiste britannique a semés sur le territoire de la Biovallée.


Kate Pickett - ©